Le Cointreau d’Angers

Le Cointreau est une marque de liqueur, c’est-à-dire un spiritueux à base d’écorces d’oranges douces et amères. Pour être plus précis c’est une liqueur triple sec. Michael Juret nous raconte l’histoire de cet alcool emblématique de la ville d’Angers.

Le point historique

La fabrication de cette liqueur a lieu dans une zone industrielle, située non loin du centre-ville d’Angers. Derrière les murs de la distillerie Cointreau, maison fondée en 1849, se trouve plus de 169 ans de l’histoire de cette liqueur, quand l’orange était encore un luxe.

Quand Edouard Cointreau a créé cette recette en 1855, les oranges ne venaient pas d’Angers mais des colonies françaises. Ces produits coloniaux étaient assez chers et la plupart des personnes n’avait pas les moyens pour les acheter.

En 1845, deux frères pâtissiers confiseurs décident de se lancer dans la distillerie. Mais c’est le fils, Edouard Cointreau qui invente le triple sec, la liqueur à l’orange, 26 ans plus tard. Très bon en communication et en marketing, il invente un personnage : le Pierrot du Cointreau. Il commande d’ailleurs la toute première publicité filmée d’Europe par les frères Lumière.

La recette

La recette du Cointreau est la même depuis 1875. Des écorces d’orange amères et douces sont distillées dans de l’alcool. C’est d’ailleurs toujours la même pièce, la seule dans le monde entier, qui est utilisée pour faire la liqueur. De même, les alambics qui datent de 1920 et de 1970 sont toujours utilisés pour faire le Cointreau.

Chaque année, 10 millions de bouteilles sont produites pour 15 millions de litres. Loin des regards, la distillerie fonctionne tous les matins de 7h à 13h.

Le Cointreau est une marque à la renommée mondiale. La liqueur est connue aussi bien en Chine, en Belgique, en Angleterre, aux Etats-Unis, etc.

Si vous décidez de visiter la distillerie à Angers, vous aurez l’occasion de terminer votre voyage par une dégustation du célèbre Cointreau. Le triple sec étant à la base de nombreux cocktails, vous aurez l’occasion de le déguster Mai tai, Margarita et autre Cosmopolitan. De plus, le Cointreau est aussi à la base de nombreuses recettes de cuisine.

 

Chaque année la distillerie accueille plus de 13 000 personnes. La société se tient relativement bien puisqu’au 31 mars 2018, elle avait réalisé un chiffre d’affaires de 53 801 700 € avec un effectif de 136 collaborateurs. La moitié des ventes de cette liqueur se fait d’ailleurs aux Etats-Unis.