Le publireportage est-il encore capital à l’ère du digital ?

D’après une récente étude réalisée par Hootsuite et We Are Social, nous serions près de 57% de la population mondiale à utiliser internet fréquemment en 2019. La digitalisation de notre société engendre de nombreuses modifications dans notre façon de nous informer et de consommer. La publicité, dans son ensemble, subit, elle aussi, de nombreuses transformations. Alors quand est-il de la publirédaction ? Le publireportage est-il capital en 2019 ?

Qu’est-ce que le publireportage ?

Derrière ce terme spécifique, se cache une technique publicitaire présentée aux lecteurs sous forme de contenu éditorial à but informatif. En effet, le publireportage permet à une entreprise de mettre en avant un produit ou un service sans pour autant que ce contenu soit considéré comme étant purement publicitaire.  Ce format de contenu privilégie davantage l’information à l’émotion.

Les avantages du publireportage

Avec une exposition constante à la publicité à travers les médias traditionnels, les consommateurs apprécient le format du publireportage, visible sur Internet ou dans la presse. Ce dernier permet aux entreprises de proposer une alternative intéressante à la publicité traditionnelle, souvent considérée comme trop intrusive pour les consommateurs. Le publireportage doit être avant tout perçu comme une source d’informations liée à un produit ou un service. Par conséquent, le publireportage est une solution idéale pour toucher les consommateurs avec une approche plus douce. De plus, le coût de réalisation et de diffusion d’un publireportage est largement inférieur à celui d’un spot publicitaire (TV, presse, radio).

La montée en flèche de la publicité native

La publicité native (aussi connue sous le nom de « native advertising » en anglais) peut être définit comme étant un contenu éditorial web sponsorisé, associé à un ensemble de contenus non-publicitaires. Autrement dit, la publicité native peut être considérée comme la nouvelle génération du publireportage. A titre d’exemple, la publicité native est très présente sur les réseaux sociaux, car elle est capable de se fondre dans le contexte de la plateforme sociale en question. Grâce à cette modernisation digitale, on observe une meilleure crédibilité auprès des lecteurs mais aussi un taux de clic plus important.

Publireportage et publicité native, que choisir ?

Le publireportage et la publicité native présentent chacun de nombreux avantages. Dans les deux cas, la communication auprès du lecteur se doit d’être explicative, tout en abordant le contenu de manière journalistique. Cependant, de nos jours, la publicité native s’adapte davantage aux internautes. En effet, cette dernière se veut plus attractive pour les consommateurs, généralement doté d’un design soigné et de formulations accrocheuses.

En résumé, le publireportage n’a pas encore dit son dernier mot. Il est vrai que certains produits ou services seront mieux mis en avant grâce à la publicité native. Cependant, le publireportage est capital car il convient toujours à de nombreuses entreprises. Tout dépend du type de produit ou service et à quelle cible il est destiné. L’essentiel est que le consommateur soit bien ciblé et qu’il se sente informé et rassuré.