Quatre techniques de pied à maîtriser pour progresser en escalade

Dans cet article, Vincent de Bentzmann, amateur d’escalade, revient sur quelque chose d’extrêmement important dans cette discipline, notamment lorsque l’on débute : Comment utiliser ses pieds d’une manière efficace. .

Il est important de comprendre que le placement des pieds en escalade est un des piliers d’une bonne technique. C’est d’ailleurs ce qui va permettre, plus que le physique, d’atteindre ses objectifs de progression. Voici donc quatre conseils pour améliorer le placement des pieds en escalade.

Choisir la prochaine prise de pied avant même de bouger son pied

Souvent quand on a une mauvaise technique de pied, on a tendance à lancer sa jambe pour attraper une prise puis finalement, au dernier moment, on va essayer d’en attraper une autre. Il est donc essentiel de prendre soin de bien choisir votre prise de pied avant de commencer tout mouvement, soit favoriser l’Anticipation ! Et parallèlement positionner votre pied en utilisant toutes les possibilités de votre chausson.

Bouger sans hésitation

Il est important de faire ce mouvement de pied sans hésitation, tout simplement parce que si vous hésitez au moment de faire votre mouvement, vous gaspillez une énergie précieuse nécessaire pour atteindre le sommet de la voie. En effet, toute hésitation dans les jambes entraîne un effort supplémentaire dans les bras. La réussite de votre voie dépend en grande partie d’une bonne gestion de votre effort.

Regarder votre pied lors du mouvement

Lorsque l’on débute, Vincent de Bentzmann conseille de regarder votre pied à partir du moment où il quitte la prise jusqu’au moment où il se pose sur la prise de destination avec précision. Cette technique permet de rester concentré sur votre pied et son positionnement sur la prise. C’est important pour son équilibre et les mouvements à venir.

Utiliser l’extérieur, l’intérieur ou l’adhérence des chaussons

Pour aller chercher des prises de main assez hautes, pensez à utiliser l’extérieur, l’intérieur ou l’adhérence des chaussons d’escalade en vous mettant de profil à la paroi quand cela est possible. Ce mouvement est d’ailleurs souvent appelé “Lolotte”. Il permet d’aller chercher des prises qui sont normalement totalement inaccessibles en économisant son effort.Si la future prise de main doit se faire avec votre main droite, il faut coller la hanche droite et pied droit au mur en tirant sur une prise main gauche dans un mouvement de twist. Si la prise de main doit se faire avec la main gauche, c’est l’opposé. Ce mouvement d’opposition des forces permet de déplacer son centre de gravité tout en restant collé au rocher. Il est très utile en surplomb

Comment faire pour appliquer ces quatre conseils ?

Lorsque vous voulez grimper, notamment en salle pendant votre période de débutant mais surtout à l’extérieur les prises n’étant pas de couleur, prenez-vous 20 à 25 minutes en début de séance pour réaliser quelques traversées en essayant de garder à l’esprit ces quatre conseils et essayer de les appliquer.

Pendant ces 25 minutes, il faut bien prendre conscience de ses pieds, améliorer sa confiance dans les prises de décision, s’échauffer, se préparer mentalement, sentir le rocher ou les prises. Enfin s’entraîner à prendre l’habitude de grimper de profil, le moins possible de face pour optimiser sa gestuelle et donc augmenter ses chances de réussite.